Break

Camping à Prapic, une pause loin des bruits citadins

4 septembre 2017
weekend à Prapic

Mes dernières vacances ? je ne m’en souviens même plus. Entre le stage de fin d’études, le mémoire de recherche, le rapport de stage, l’autoentreprise et les autres projets en cours, j’avais vraiment besoin de souffler et de faire une pause. Ce weekend à Prapic, à la montagne est arrivé pile au bon moment.

Camping dans la nature, retour aux bases

Loin du camping 5 étoiles et du bengalow, nous sommes cette fois partis à 4, à “l’aventure” dans un camping à 1550m d’altitude qui proposait seulement des sanitaires. Exit l’élèlectricité, internet et retour aux choses simples de la vie : la beauté du paysage, les animaux, les proches, le plaisir de faire un barbecue entre 4 pierres, de manger des chamallows grillés, de s’extasier bouche bée devant les étoiles filantes…

 

 

Ce weekend, nous avons eu moins de chance avec la météo, nous sommes partis pendant les baisses de température. Il faisait donc 4 ou 5 degrés la nuit et au petit matin. Autant vous dire qu’on avait l’air bien beau avec nos duvets et nos tentes d’été. Heureusement que le feu de camp était là pour nous réchauffer.

Collée au camping, l’Auberge Prapicoise est juste géniale, nous y avons mangé le Samedi soir! Je vous recommande le restaurant de l’auberge si vous passez dans le coin. Les serveurs sont top, les menus sont entre 23 et 30 euros. Ca faisait bien longtemps que je n’avais pas aussi bien mangé (et autant rigolé).

 

 

Village de Prapic, dans les Hautes-Alpes !

Cachée au fin fond de la vallée d’Orcières et située aux portes du parc national des écrins, Prapic est une petite merveille, un coin de nature entirèrement préservé, comme on les aime.

Dans ce village, pas d’épicerie, pas de pharmacie, pas de boulangerie, aucun supermarché, juste une église. Le pain se commande à la petite auberge du coin, et une fois par semaine, le mercredi, une épicerie ambulante vient à la rencontre des habitants et vacanciers.

L’endroit est très vert et plein de charme. Les petites rues et maisons de Prapic sont vraiment jolies. Il règne un sentiment de paix, de détente, d’apaisement. Pour être honnête, ça fait 4 ou 5 fois que j’y vais, et je ne m’en lasse pas. Le lieu est vraiment reposant.

 

 

Randonnées et merveilles de Prapic

A Prapic, de nombreuses randonnées sont faisables en partant du parking situé en bas du petit village. Notre niveau de marche n’étant pas très élevé, nous sommes partis pour une randonnée (pique-nique, rosé et sandwich) de 2h “Le saut de Laire”, à 1886m d’altitude. Entre cascades et montagnes à perte de vue, la randonnée était magique.

Nous avons eu la chance de tomber sur des marmottes plutôt sociables. On a vite compris que nous étions chez elles. Les animaux sont les rois de la vallée ici, j’ai eu le sentiment de devoir être 1000 fois plus respecteueuse des lieux, de leur petit coin de paradis à eux.

Les randonnées à Prapic sont faisables avec les enfants car il y a vraiment des ballades simples, faciles et d’autre sentiers pour bons et très bons marcheurs. En revanche, dans le parc national des Ecrins, les animaux de compagnie sont interdits (respect des lieux et tout le tralala).

Si nous pouvions retourner chaque weekend là-bas, j’irais sans hésiter. Vous n’imaginez pas à quel point ça fait du bien de se couper de la ville, des bruits assourdissants et de toutes les technologies qui nous entourent. J’ai aimé ce contact avec la nature, cette ambiance. C’était un weekend parfait et j’ai hâte de retourner camper à la montagne.

 

 

Et vous, vous êtes partis en vacances cet été ?
Si vous souhaitez voir du paysage dans le Var, je vous conseille ce magnifique endroit !

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire