Break

Retour sur un city break à Budapest offert par mon entreprise Voyage Privé

21 juin 2017
citybreak budapest

Le 3 Mai 2017 est marqué par le début de mon stage chez Voyage Privé, dans l’équipe acquisition (SEO, SEA, display.. etc). Seulement stagiaire et pourtant, le groupe vient de m’amener, avec mes 250 copains, à un city break surprise de 2 jours. Retour sur la convention Voyage Privé de 2017, à 2h d’avion d’ici !

Surprise : ce sera un city break à Budapest

Depuis plus d’un mois, le suspens était à son comble. Les organisateurs de l’événement ont tout fait, comme chaque année, pour garder la surprise jusqu’à la fin. Le pari est réussi.

Chaque mail reçu à propos de l’événement a réussi à attiser notre curiosité au maximum :

  • Premier mail : une invitation mystère pour les 8 et 9 Juin 2017. Ça sent la convention annuelle..
  • Deuxième mail : un sondage. De quoi avez-vous peur ? du noir, des araignées, du vide, du froid, du chaud, du latex, des enfants, des poules ? Est-ce que vous savez : faire du vélo, monter à cheval, manger avec les baguettes ? : de quoi créer de la discussion entre collègues de travail et faire naître la plus farfelue des rumeurs !
  • Troisième mail : “C’est ma chansooon” ! On nous invite à remplir un document en ligne avec toutes nos musiques préférées : bon, il y aura une grosse soirée déjà ! 
  • Quatrième mail : Infos pratiques ! Là, je me suis dit qu’on entrait enfin dans le vif du sujet ! Résultats : Rdv à 6h au QG de VP ! Et dans ma valise, je prends : une tenue de soirée “All in black”, une trousse de toilette avec gel douche (l’avion et les liquides ?), sèche cheveux MAIS pas besoin de serviettes (hôtel, pas hôtel ?), une tenue légère, des médocs spécial “Hangover” ET des médicaments pour le mal de transport (bateau, bus ?). Au final, ces précisions n’ont fait qu’éveiller les rumeurs, les moments de papotages et de commérages. Chacun y allait de son avis, c’était assez drôle !!
  • Cinquième et dernier mail : BUS CONVENTION. Voilà que maintenant on nous annonce qu’il y aura 5 bus, que chaque personne a un numéro de bus attitré pendant toute la convention : l’euphorie prend ses jambes à son cou : on partirait donc en bus ? 

Le jour J, nous nous rejoignons tous, la tête encore marquée par les traces de l’oreiller, au QG de la boite. On a (très rapidement) eu une pensée pour les quelques collègues restés à Aix, puis l’excitation est repartie de plus belle.

Après quelques minutes, les bus arrivent et là, je peux vous dire qu’on a suivi avec attention chaque route empruntée par le chauffeur. Quand on en a déduit qu’il partait pour l’aéroport, je vous laisse imaginer l’ambiance : ce sera donc un city break loin du sud de la France !

A l’aéroport, un indice concernant la destination… une carte !

Sur les vols programmés à l’aéroport, les 2 avions étaient en “destination inconnue”.. oui, ils se sont vraiment donnés à fond pour la surprise. Ça fait plaisir de voir une telle organisation pour 250 personnes. A côté, j’ai repensé aux quelques fois ou j’essaie d’organiser quelque chose avec 3/4 potes, vous voyez ce que je veux dire ?

La destination a été dévoilée sur nos billets d’avion : décollage pour BUDAPEST !  

 

Deux jours de folie à Buda & Pest !

Premier pied dans l’avion : les têtières sont personnalisées au logo de Voyage Privé et un petit sachet surprise est déposé et nommé sur chaque siège. A l’intérieur, des informations sur le logement, notre équipe pour l’après midi et le tshirt qui va avec. Pour nous, ce sera la team Zobi Purple !

 

 

Après un paisible vol et un petit dej dans l’avion, direction l’auberge qui nous accueille pendant 2 jours, pour le déjeuner.

L’après midi, c’est lors d’un jeu de piste à vélo que nous partons découvrir la ville avec un guide dans chaque équipe. Gros soleil, grosse chaleur et bonne ambiance.

Le rallye vélo s’est terminé par plusieurs courses de “bateau dragon”, c’était juste génial !

 

 

Fin de la journée, la fatigue est à son comble. Pas le temps de blaguer, 40 minutes pour se préparer pour la soirée qui s’annonce mouvementée …

 

city break budapest

 

City break à Budapest : une soirée vampiresque

Arrivée sur les lieux de la soirée, je me suis complètement sentie éblouie. C’etait magique. J’ai eu l’impression d’être comme une enfant qui se met à écarquiller les yeux à la parade de Disney. J’ai rarement vu un lieu aussi beau, j’ai mis du temps à m’en remettre.
Les serveurs étaient tous aux petitsm soins. Nourriture, boissons, nous n’avons vraiment manqué de rien et tout était très bon.

 

 

Pour ma part, la soirée s’est finie aux alentours de 4h30. Sur le chemin pour retourner à l’auberge, le jour se levait déjà. Seulement 2h30 de dodo, il a ensuite fallu déjeuner et repartir à l’aéroport. C’est là ou on a apprécié les médicaments “Hangover”. Aucun bruit dans les transports en commun, aucune animation, tout le monde dormait encore chez VP !

 

J’ai vraiment passé un super moment durant ce city break. La barre était vraiment haute et ça va être difficile de faire mieux pour les prochaines années.

Et vous, vous avez déjà fait Budapest ?

Pour ceux que ça intéresse et ceux qui ne connaissent pas, Voyage Privé, c’est de la vente privée de voyages haut de gamme

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire