Comment éviter les traces de doigts sur la fimo ? - Blog lifestyle - Tawui & Co
DIY

Comment éviter les traces de doigts sur la fimo ?

19 mars 2017
traces de doigt

Soyons clairs : les traces de doigts sur la fimo, c’est MOCHE !
C’est le reflet d’un travail non achevé, non professionnel et bâclé. Voici mes conseils pour éviter ces traces de doigts.

Il faut le dire, je suis perfectionniste, et parfois, c’est une perte de temps, mais il m’est impossible de vous présenter une création, tant que celle-ci n’est pas « parfaite » et avec le moins de défauts possibles. Partez du principe que si votre création vous plait, elle plaira aussi à d’autres.

Dites vous bien que plus une pâte est molle, plus celle-ci laissera des traces. Préférez donc à une Fimo Classic à une Fimo Soft, si vous avez des difficultés à enlever vos traces de doigts ou si vous débutez. 

 

Les gants

Les gants, OUI MAIS lorsqu’ils sont parfaitement adaptés à votre taille. Il faut que ces gants soient comme votre « deuxième » peau, sinon ça ne fonctionnera pas. Si vous utilisez des gants trop grands, vous aurez des plis sur votre travail, ce qui n’est pas mieux que les traces de doigts. Vous pouvez par exemple utiliser des gants transparents ou blancs, comme ceux fournis avec les kits de couleur à cheveux. Sinon, il existe des boites de gants jetables.

 

 

Le lissage de la pâte

Si vous n’êtes pas à l’aise avec des gants et que vous avez besoin de toucher pleinement la pâte pour faire un travail propre, vous pouvez « juste » lisser votre travail, avant de le passer au four. C’est un peu compliqué, mais c’est ce que je fais le plus souvent : mouillez votre doigt et lissez la pâte de manière circulaire pour effacer les traces. Veillez cependant à avoir les mains bien propres, sinon vous ne ferez qu’étaler des saletés sur votre pâte.

Si votre création est trop molle, pensez à la mettre quelques minutes au congélateur afin de la faire durcir et qu’elle ne se torde pas dans tous les sens lorsque vous essayez d’enlever vos empreintes.

Ne la laissez pas trop longtemps au congélateur : les traces ne partiront plus car la pâte sera trop dure pendant quelques instants, puis elle deviendra beaucoup trop humide et glissera dans tous le sens !

 

 

Le coton-tige

Le coton-tige mouillé, c’est la solution la plus facile, et celle qui fonctionne le mieux. Attention cependant d’humidifier très légèrement le coton-tige, sinon celui-ci va perdre son coton et laisser des traces sur la fimo. De même, si vous frottez trop fort et trop longtemps, votre création ne ressemblera plus à rien.
Pensez également à changer de coton-tige en même temps que vous changez de couleur. Si vous essuyez des traces sur de la fimo bleue, ne prenez pas pas le même coton pour ensuite l’utiliser sur de la pâte rouge. Sinon, vous aurez de mauvaises surprises !

 

 

Autres solutions pour éviter les traces de doigts sur la fimo

D’autres solutions peuvent être envisageables comme le talc (il est censé partir après la cuisson, mais parfois quelques traces subsistent). Moi, j’utilise des lingettes pour bébé la plupart du temps, je trouve ça très pratique. Si vous vous rendez compte après la cuisson que quelques traces de doigts résident, pas de panique : vous pouvez les poncer avec du papier de verre à grains fins.

Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je les rajouterais ici !

Un dernier conseil : persévérez ! le travail, ça paye !

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.