Blablablaa

Good vibes only : apprendre à positiver

23 novembre 2017
positive quote

Posez-vous la question suivante  : Si je devais mourir dans une semaine, qu’aurais-je vécu  ?

C’est à ce moment-là qu’on fait le point et qu’on réalise qu’on est le seul capitaine du navire, le seul à décider de quoi sera fait demain et comment poursuivre sa vie.

Certains restent au travail parce qu’ils aiment ça, tandis que d’autres y restent par dépit, parce qu’ils pensent ne pas avoir le choix et se sentent condamnés, piégés dans une routine infernale, malheureux et angoissés chaque jour d’aller au travail.

Les dernières personnes choisissent leur liberté  : la liberté d’entreprendre, de voyager, de vivre leurs rêves. Ils ne sont pas forcément plus chanceux, plus riches. Leur vie ne sera certainement pas meilleure sur tous les plans, mais dès l’émergence de la pensée « aujourd’hui je plaque tout et je vis ce que j’ai envie de vivre » ils auront déjà gagné. Forcément qu’ils connaitront des galères en choisissant cette voie-là, mais en une seule vie et une horloge qui tourne si vite, 40h par semaine de travail pour seulement 5 semaines de congés par an (7 peut être si vous avez la mal-chance d’être fonctionnaire), combien de temps reste-il pour profiter des gens qui nous sont chers et pour vivre, tout simplement ?

Pensez-vous qu’il faille s’obliger à se lever chaque matin pour un job et des collègues de travail qui nous sortent des yeux ? Se forcer à vivre une vie monotone qui ne nous correspond pas juste pour avoir un salaire, au point de délaisser sa santé, sa vie de famille et tous les plaisirs de la vie ? Pensez-vous qu’il vaille le coup de rester à un endroit pour faire plaisir aux autres, au point de s’oublier soi même ?

Quitte à rater une marche, à me casser la gueule, je préfère le faire en prenant le risque de vivre la vie qui me plait.

Aujourd’hui, sous les conseils de ma petite pote adorée, j’écris un article riche en “good vibes”. J’ai choisi de m’atteler à 3 nouvelles tâches afin de rendre ma vie meilleure pour avoir l’impression d’avancer et d’apprendre à voir du positif même dans les pires situations.

positive quote

 

Faire une bucket list

Pour être heureux et avoir la sensation d’accomplir des choses, il faut se fixer des objectifs à court, moyen et long terme.

La bucket list n’est pas similaire à une liste de courses dans laquelle vous allez jeter sans scrupules les 3 légumes et le papier toilette qui vous manquent. Il s’agit d’une liste de 100 rêves.

Parce que vous avez forcément des souhaits plus fous les uns que les autres, écrivez-les. Les écrire, pour qu’un jour ils prennent vie et que vous ayez la sensation d’accomplir ce qui vous tient à cœur.

Cette liste permet de répondre à la question : « Qu’est-ce que je voudrais faire avant de mourir ? ». Il s’agit d’énumérer les choses qui vous font envie, sans évoquer la faisabilité de ces choses-là.

Prenez un stylo, une feuille et commencez à créer votre bucket list. À chaque nouveau but posé sur papier, une satisfaction étrange va prendre vie. Cette impression que le rêve commence à s’éveiller.

Cette liste vous fera énormément de bien. Du bien parce que lorsqu’on pose une idée sur du papier, on lui accorde beaucoup plus d’importance. La bucket list permet de faire du tri dans votre vie en sachant réellement de quoi vous avez envie et de trouver des solutions plutôt que des excuses.

 

good vibes

 

Réaliser un cahier positif

Vous êtes triste ? Enervé ? Stressé ? Peu importe ce qu’il doit se passer, ça se passera, alors autant l’accepter et faire en sorte que cela se passe dans les meilleures conditions.

Etre content, avoir le sourire et voir toujours le verre à moitié plein, n’est pas facile. Et pourtant savez-vous qu’il existe de nombreuses solutions pour apprendre à positiver et voir des good vibes partout ? Le carnet de gratitude dont je vous parle ici est basé sur les principes de la psychologie positive. Il réduit le stress et permet d’apprendre la pensée positive.

Parce que les mauvaises choses ont tendance à nous toucher, nous mettre au fond du trou rapidement, nous ne retenons que très peu les bonnes choses. Nous sommes plutôt du genre à nous focaliser uniquement sur le négatif, qui a beaucoup plus d’impact que le positif sur l’humeur et la santé mentale. Pourtant, il est possible d’inverser les choses en retenant uniquement le positif.

Pour ça, sous les conseils de mon petit chou @CrossTheWorld, je me suis mise à rédiger un cahier positif. Pour certains, il peut avoir l’appellation de « carnet de gratitude ». Peu importe le nom que vous souhaitez donner à votre carnet, le principe est le même : chaque jour, je note quelque chose qui m’a fait du bien, m’a inspirée ou m’a apportée un peu de joie. Une odeur, un souvenir, un rire, un moment passé, une chanson, une rencontre.

Le fait de poser des mots sur ces choses-là, fait clairement du bien. Même dans les journées qui vous paraitront totalement merdiques, vous y trouverez du positif.

En cas de pensées négatives et de petit bad, je n’ai qu’à ouvrir mon cahier et relire toutes ces petites phrases pour me rappeler à quel point la vie est belle ! Vous verrez rapidement que dans chaque situation il y a du positif et que certaines personnes vous apportent beaucoup plus que ce que vous pensez.

De la même manière, vous apprendrez à écarter de votre vie tout ce qui vous dérange. Si on part du principe que le cahier positif fait du bien, toutes les personnes n’apparaissant pas dans le carnet, n’ont donc aucun intérêt à faire partie de votre vie.

Lorsque vous écrivez un cahier positif, vous vous concentrez automatiquement sur ce que vous allez pouvoir ajouter à votre carnet et êtes à la recherche de « good vibes » quotidiennement.

Ici, il n’y a pas de règles. Vous souhaitez dater vos écrits ? Faire des dessins ? Coller des souvenirs ? Libre à vous de suivre ce qui vous fait du bien, la démarche est assez personnelle.

 

good vibes

 

Ecrire une To Do List quotidienne sur 30 jours

Se fixer des objectifs à court terme donne l’impression d’avancer. À la manière de la Bucket List, créez votre To do List de 5 choses à faire quotidiennement pour les 30 prochains jours. Ici il ne s’agit pas d’écrire des rêves, mais plutôt 5 bonnes pratiques, accords et actions que vous allez vous forcer à faire quotidiennement pendant 30 jours. Soit, il s’agit le plus souvent d’une remise en question, d’un effort à faire. Cette To Do mensuelle sert à mettre un peu d’ordre dans votre vie, à avancer plus facilement.

Chaque nouvelle journée sera ainsi un nouveau but atteint, un nouvel objectif réalisé. Si vous manquez de confiance en vous, de volonté, les objectifs à court terme sont le meilleur moyen de se surpasser jour après jour.

Encore une fois, c’est quelque chose de personnel. Cette To Do ou parfois “Not To Do”.. n’a pas de limite. Il peut s’agir de sport, relationnel, achat, comportement personnel, etc.

Pour vous donner un exemple, voici ma To Do qui prendra effet sur les 30 prochains jours à venir :

  • Faire un bisou à mes parents
  • Prendre 2 minutes chaque matin pour répondre à mes mails
  • Ne pas envoyer de message à X
  • Dire bonjour à tous les gens qui croisent ma route
  • Lire 1 article de Flow par jour

Et vous, quelles sont vos 5 actions quotidiennes pour le mois qui arrive ?

Dans un prochain article, je prendrai le temps de vous parler de tous ces livres qui m’ont fait du bien, qui permettent de voir la vie différemment.

positive quote

Ces phrases qui me motivent

“Quand rien n’est prévu, tout est possible” Antoine de Maximy

“The positive thinker sees the invisible, feels de intangible, and achieves the impossible” W. Churchill

“Ne cherche pas le bonheur, crée-le”

“Si tu veux quelque chose que tu n’as jamais eu, il te faudra faire ce que tu n’as jamais fait”

“Un optimiste voit les opportunités dans les difficultés” W. Churchill

“Assis à l’arrêt, j’ai compris que le bus démarrerait avec ou sans moi”

“Good vibes. Everyday. All day”

 

Pendant longtemps j’ai essayé de rentrer dans un moule, de me dire qu’à la fin des études j’aurai mon petit Cdi et mon petit appart. Finalement, ce n’est pas ce qui me fait envie en ce moment. Ce n’est pas la vie que je veux à l’instant T, donc je ne le ferai pas.

Bien sûr qu’il faut bosser, nous avons tous des « contraintes », qu’elles soient d’ordre financier ou familial. Mais aujourd’hui beaucoup de possibilités existent pour nous permettre de travailler chez soi ou à l’autre bout du monde, de voyager, de pouvoir être mobile. Si vous aussi cette vie-là vous attire, n’hésitez plus. Je crois qu’au bout d’un moment, il faut penser à soi.

 

 

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply Les gâteaux époustouflants de Dinara Kasko - Interview #9 - Tawui & Co 7 décembre 2017 at 14 h 44 min

    […] ! C’est étrange, la phrase de conclusion fait étrangement référence à mon dernier article ! Quand je vous dit qu’il faut foncer, vivre à 200 à l’heure et se fixer des […]

  • Laisser un commentaire