Voyage

Zoo Art Show à Lyon : retour sur cette exposition de street art gratuite

11 juin 2018
Zoo art show lyon

Après avoir vu l’exposition de Banksy à Amsterdam, j’étais obligée de faire un tour au Zoo Art show, cette exposition située dans le centre de Lyon ! Si tu es dans le coin, je t’invite fortement à t’y rendre.

Après avoir participé à un salon professionnel Vendredi, je me suis dit « pourquoi ne pas rester à Lyon 3 jours pour profiter du soleil, rencontrer les lyonnais et chiller au parc de la tête d’or ? » Et voilà comment je me suis retrouvée, de fil en aiguille, face à toutes ces œuvres du Zoo Art Show.

Cette exposition en est la première édition (d’une longue série je l’espère). L’organisateur de l’expo (la société d’ingénierie culturelle et de promotion artistique Folks) s’est inspiré d’une pratique qui se fait beaucoup aux États Unis : les Art Show. A Lyon, elle s’est implantée dans un grand immeuble abandonné en plein cœur de Lyon : 61 rue de Créqui, dans le 6ème arrondissement, pas très loin du parc.
L’entrée est gratuite, les portes de l’exposition sont ouvertes tous les weekends jusqu’au 29 Juillet 2018. Le Samedi, de 10h à 18h et le Dimanche de 13h à 18h. Il est possible de voir les œuvres de street art la semaine mais il faudra privatiser les lieux !

 

zoo art show lyon

 

Les artistes d’art urbain présents au Zoo Art Show

Pour cette première édition, ce sont près de 40 artistes qui sont venus peindre, graffer, photographier, sculpter et dessiner directement à l’intérieur de l’immeuble, sur des grandes planches de bois. Des artistes urbains Français (venus de Lyon, Toulouse, Rennes) mais également internationaux, issus d’horizons artistiques différents.
En tout, 3 plateaux à visiter et un 4ème qui n’est malheureusement pas accessible à moins d’être accompagné par une personne du STAFF.

Le premier plateau, situé au rez-de-chaussée, constitue « le parking » où se mélangent de la peinture et du graffiti.
À l’étage, une pièce totalement street art où les artistes sont venus exprimer leur art à travers le graffiti.
Enfin, le 3ème plateau est une petite pièce située également au deuxième étage, qui renferme des illustrations de tatoueurs, des skate boards customisés, du mobilier ancien recouvert de graff, des sculptures avec les crânes de Monsieur Foray, des photos, des papiers peints de Presse Papier, etc. Une atmosphère atypique que j’ai beaucoup aimée !

Dans ces 600m2 d’art urbain, les créations sont vraiment époustouflantes, gigantesques !
Mes coups de cœur :

  • Le gorille de MASTA, impressionnant par sa taille et son réalisme !
  • L’éléphant en 3D de BRUSK très coloré, magnifique !
  • La grande création des BIRDY KIDS (les deux frères lyonnais Guillaume et Gautier) ainsi que leur peinture au sol
  • « L’oiseau » de KALOUF aux très jolies couleurs
  • Le graff de CHANOIR
  • La “monstruosité” d’AERO, j’ai eu un gros coup de coeur pour cette oeuvre
  • La création d’AGRUME et les corbeaux en 3D qui sortent petit à petit de la planche de bois

 

 

Mais en fait, je crois que je les ai tous aimés. Difficile d’en choisir seulement quelques-uns tant chaque style et création étaient différents. Si je pouvais, j’aurais tellement aimé avoir une de ces œuvres dans mon salon !

Au final, j’ai beaucoup aimé cette exposition qui est en total décalage avec le 6ème arrondissement de Lyon. Jamais je n’aurais pensé trouver des graffitis dans un bâtiment désaffecté en plein centre de ce quartier aux allures bourgeoises. Qui plus est, dans un ancien immeuble de la Croix Rouge (situé juste derrière l’église de la rédemption).

Si pour l’ouverture il y avait 2500 personnes dans le weekend, moi je n’ai pas attendu ! (10 Juin). Aucune file d’attente, nous devions être une trentaine dans toute la galerie d’art.

Voici un rapide aperçu des artistes :

ADEL, AERO, AGRUME, AZED, BIRDY KIDS, BLACK MESSENGER, BORAN, BRUSK & EMA.XP, CHANOIR, DISK, DUKE, DYTCH66, ENFANTS SAUVAGES, ERPI, G.DUCREUX, IMPACKT, KALOUF, KOEY84, LAURENT CLAVEAU (LO), LLWYT, MASTA, MAXIME IVANEZ, MLLE TERITE, MONDÉ, MONSIEUR FORAY, MONSTA, MOMIES, OSH, OSRU, P.REICHSRATH, PONCE, RÉSO, RIMP, SHOVE, SOONE, SPHINX, STOM 500, TOPSITURBY, ZEYO, WENC
 
zoo art show
 

Quelques mots sur le street art

Le street art fait partie de l’art contemporain ! C’est de l’art, sous n’importe quelle forme, dans un espace public ou dans la rue.
Malheureusement, les graffitis sont trop souvent éphémères. Ils ne restent parfois que très peu de temps avant d’être remplacés.
Chaque graffeur exprime son art pour une raison qui lui est propre, tantôt pour dénoncer un fait de société, tantôt pour exprimer un mécontentement ou une émotion particulière. Les artistes utilisent le street art pour se faire voir et entendre, c’est un peu « la tribune libre » des artistes d’aujourd’hui.
Ce sont la pluralité des messages transmis qui font la richesse de toutes ces créations.
 
STOM 500 zoo art show
 
Je te souhaite une bonne découverte de l’expo si tu vas t’y rendre ! À la fin, certaines œuvres seront mises en vente, notamment celles de Soone, Kalouf, Birdy Kids et Azed au rez- de-chaussée (au cas où tu aies un mur immense à habiller). Si tu t’intéresses au street art, je te conseille ce site !

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Reply Le Monde de Sapotille 12 juin 2018 at 13 h 16 min

    C’est vraiment très interessant ! J’aimerais voir une expo comme ça un jour.
    Le street art n’est pas très développé en France. Mais à Londres, y’en a beaucoup et en Sardaigne, il y a un village entier avec des fresques murales. Il y a aussi Belfast en Irlande. C’est magnifique !

    Merci pour la découverte

  • Reply lydietendances 14 juin 2018 at 15 h 38 min

    J’aime beaucoup le street art

  • Reply Le Presse Papier - Papier Peint 14 juin 2018 at 19 h 00 min

    Super article, Bravo. Vous trouverez ici l’adresse de notre boutique en ligne : http://www.le-presse-papier.fr

  • Reply Jo' 16 juin 2018 at 14 h 20 min

    Je suis sur Lyon pendant deux semaines je vais en profiter pour y aller. Ça fera de très jolie photo 🙂 merci

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.